UTL du trégor

Conférences


L’astronomie dans l’art de l’Antiquité à nos jours.

  • mercredi 21 mars 2018 à 14h15
  • Intervenant : Alexis DRAHOS (Historien de l'Art)
Amphi du Lycée Felix le Dantec

Aux premiers siècles de notre ère, alors que l'Empire romain brûle de ses derniers feux, l'astronomie, la plus ancienne des sciences, s'invite déjà dans le répertoire artistique. De Ptolémée aux premières explorations du Système solaire à l'aide de sondes, les artistes ont su trouver dans le développement de l'astronomie une source d'inspiration inépuisable. A la Renaissance, l'apparition progressive d'un style plus attentif à la réalité des phénomènes naturels incite désormais l'artiste à interroger davantage les cieux et leurs représentations.

Au XVIIe siècle, l'apparition de la lunette offre aux savants et aux peintres un champ d'exploration inédit. Source de connaissances pour les uns, source d'inspiration créatrice pour les autres, le ciel se laisse peu à peu apprivoiser. L'avènement de la peinture de paysage en tant que genre indépendant ne pourra que favoriser un tel engouement pour les astres. Au tournant du XIXe et du XXe siècle, les gigantesques progrès accomplis par l'astronomie vont donner lieu à l'établissement d'un véritable bestiaire astronomique où les cieux se peuplent de satellites, de nébuleuses, voire de galaxies

Au XXe siècle, la nature des relations entre l'art et l'astronomie revêt des formes radicalement nouvelles. Une multiplicité de courants naissants, comme l'art abstrait, l'expressionnisme ou le futurisme, pour ne citer qu'eux, bouleversent l'ancienne iconographie céleste. Ainsi au fil des siècles, de la représentation des comètes jusqu'à celles des étoiles, en passant par la Lune et les planètes, l'art s'est sans cesse adapté aux découvertes scientifiques.