UTL de Lannion

Conférences


"Le travail du lin en LEON entre 16ème et 19 ème siècle ".

  • mercredi 8 janvier 2020 à 14h
  • Intervenant : Louis ELEGOËT, professeur d'histoire-géographie et de breton, spécialisé dans l'étude de l'histoire paysanne.

Extrait du texte : Les paysans-marchands de toile du Léon

Attestés dès le XVe siècle, les paysans-marchands de toile forment en Léon, un groupe social original jusqu’aux premières décennies au XXe siècle. Ces paysans-marchands sont dans leur territoire au cœur des activités linières et, surtout, toilières. Ils se distinguent des paysans ordinaires par leurs activités professionnelles, par le fait qu’ils sont nettement plus riches et qu’ils dominent l’ensemble de leur société.

La zone toilière et la place des paysans-marchands de toile : À la fin du XVIe siècle, la zone toilière est limitée au nord par les paroisses de Plouvorn et de Ploudaniel, à l’est par la rivière de Morlaix, au sud par les Monts d’Arrée, à l’ouest par les paroisses de Kersaint-Plabennec et de La Forêt Landerneau.

En 1475, cette zone toilière produit 2 000 pièces de toile de lin appelées crées. Ce terme vient du breton krez, qui veut dire chemise d’enfant. Les crées sont fines, blanches et essentiellement destinées à l’exportation vers l’Angleterre et la péninsule ibérique.


Retour