UTL de Lannion

Conférences


"La nouvelle route de la soie".

  • mercredi 9 octobre 2019 à 14h15
  • Intervenant : Maelle Thomas-Bourgneuf .

Les « Routes de la Soie » qui mirent en contact l’Europe et l’Asie sont attestées officiellement par les chinois à partir du IIème siècle avant JC. A cette époque, l’empereur Wudi, de la dynastie Han (202 av JC, 202 après) apprend l’existence, très loin à l’Ouest, d’un lointain royaume nommé Ligan ou Lijian. Un pays riche de choses rares, précieuses, qui n’était autre que le monde romain : la Chine avait découvert l’Occident et réalisé « l’ouverture à l’ouest ». Alors se mirent en place, Etat après Etat, des relations diplomatiques et commerciales, d’abord entre l’Empire chinois et la Perse (et par elle, indirectement, au-delà), puis entre ces deux derniers et tous les royaumes situés entre ces deux pôles, y compris l’Inde du Nord.
Tel fut le début de ce que nous appelons aujourd’hui la route, ou plutôt, les Routes de la Soie : un réseau d’itinéraires commerciaux transcontinentaux, allant de la Chine à la Méditerranée via l’Asie Centrale et l’Iran, qui, si l’on peut dire, sera « complété » par des routes maritimes.
Par ces itinéraires circulèrent les marchandises – dont la principale au départ de la Chine, était la soie ainsi que les savoirs scientifiques et techniques, les religions et les Arts. Appelée « One belt, one road » (OBOR) ou encore « Belt and Road Initiative » (BRI), une Nouvelle Route de la Soie se met en place. Il s’agit en fait pour les chinois d’aujourd’hui de reprendre ces célèbres routes, aussi bien transcontinentales (autoroutes et voies ferrées) que maritimes, mais aussi, moins connue, d’y associer une route numérique.
Connaissant la stratégie des chinois, toujours à long terme, quel est, ou plutôt, quels sont les buts, présentés et/ou cachés de ce travail de Titan ?
A quoi doit-on s’attendre quand le triangle de la CHINDIAFRIQUE sera opérationnel ? Quels sont les vrais enjeux politiques?
Quels sont les risques : pour le marché européen ? Pour les chinois en Asie Centrale ? C’est à toutes ces questions et à bien d’autres que Maëlle Thomas-Bourgneuf tentera d’apporter des réponses.


Retour